Affiner sa silhouette pendant le confinement

Pour se protéger contre la pandémie du Covid-19, on est privé de sortie et contraint de rester confiné. Mais pour plusieurs, confinement est synonyme d’anxiété, de stress, de sédentarité et de fringales. Tout ceci a pour conséquence inévitable la prise de poids. Et si on profite de cette situation inédite pour raffermir le corps ? Voici les astuces.

Modérer l’apport calorique

On admet le fait que lorsqu’on est bloqué à la maison sans rien faire, ça donne l’envie de grignoter.  Or, assouvir les petits creux n’est pas bon pour notre silhouette. Pour garder une silhouette dessinée et maintenir un poids stable, vous devez revoir votre apport énergétique.

Les nutritionnistes de mentionner que pour avoir l’IMC normal, l’apport calorique doit être inférieur à celui de l’apport énergétique. Alors, comment faire ? Pour ne pas avoir des bourrelets et des poignées d’amour, vous devez rationnellement rééquilibrer la composition de votre assiette. Elle doit contenir ½ de fruits et légumes, ¼ de légumes secs et de produit d’origine animale et ¼ de féculents. 

Cuisiner de préférence les produits bruts

Pour préserver sa santé tout en évitant de grossir, il est conseillé de manger des aliments bruts, de préférence sous leur forme naturelle. Composez votre assiette avec des produits non transformés à effet rassasiant. Le choix est large. Vous avez les fruits de mer, les œufs, les viandes maigres, les céréales, les légumineuses et les légumes.

Ces types d’aliments comportent des nutriments essentiels dont le corps a besoin pour prévenir les maladies. Il est tout aussi important de limiter la consommation des aliments naturellement sucrés. On peut citer parmi eux les carottes, le maïs, les pommes de terre, les pois, les betteraves. 

Faire un jeûne intermittent

L’Intermittent Fasting ou le jeûne intermittent est une technique de restriction alimentaire à moitié. Concrètement, vous alternez la prise alimentaire et le jeûne. Expérimenter le jeûne intermittent peut se révéler fastidieux tant qu’on reste à la maison, la tentation de grignoter risque d’être inévitable.

Le Fasting est une version simplifiée du jeûne traditionnel qui consiste pratiquement à ne rien manger. Par contre, le jeûne intermittent se traduit par la privation à moitié de repas. En cela,  il importe pour vous de trouver le bon équilibre entre les heures de prise alimentaire et le jeûne. Le moyen le plus pratique d’y arriver, c’est de prendre un diner léger à 20 heures et donner repos au système digestif pendant les 12 heures qui suivent, avant de reprendre une alimentation normale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *