Archives de catégorie : Développement Personnel

3 techniques simples pour vous calmer rapidement lorsque vous êtes nerveux.

3 techniques simples pour vous calmer rapidement lorsque vous êtes nerveux.
<Quels sont vos premiers souvenirs d’un moment assez désagréable ? Désagréable puisque vous étiez nerveux.
Un match de football important, à la fin de l’année, pour désigner le premier du championnat ? Un exposé à faire devant un amphithéâtre bondé ? Le jour de l’examen pour votre permis ? Votre premier entretien pour obtenir un travail ?
Les exemples sont nombreux et dans chacune de ces situations, connaître les astuces afin de se détendre n’aurait pas été du luxe.
Bien que le fait d’être nerveux ne soit jamais très agréable, c’est quelque chose de tout à fait naturel qu’il faut apprendre à maîtriser pour que cela ne devienne pas un handicap.
Etre paralysé par la peur arrive à de nombreuses personnes et dans ce cas, il est important d’avoir en tête quelques astuces pour faire retomber la pression.
En voici quelques-unes.
• Apprendre à bien respirer. Cela peut paraître « bête » comme conseil, mais de nombreuses personnes ne le font pas. Le simple fait de se concentrer sur votre respiration vous permet d’oublier tout le reste et dans votre cas c’est une grande aide pour vous aider à chasser vos mauvaises pensées. Ce n’est pas pour rien que la méditation est conseillée pour se relaxer avec notamment de nombreux exercices de respiration.
• Si on prend l’exemple d’un discours à prononcer devant une assemblée ou un contre rendu devant ses supérieurs. En général, le stress monte doucement jusqu’à atteindre son paroxysme quelques minutes avant de prendre la parole. Qu’est-ce qui se passe ensuite lorsque vous commencez votre discours ? La pression retombe d’un coup et vous êtes de nouveau dans votre état « normal ».  Vous savez que cela va se passer ainsi alors, pourquoi stressez-vous quelques minutes avant ? Ne pensez pas aux quelques minutes qui restent avant votre discours, mais plutôt à ce que vous allez dire.
• N’hésitez pas à vous encourager pour vous donner confiance. Si vous savez que votre travail est bon, si vous savez que vous avez mis toutes les chances de votre côté pour réussir ce qui vous attend dans quelques minutes, alors vous pouvez avoir confiance en vous. Vous ne devez pas douter de vos capacités.
Etre sûr de soi, être sûr de son travail accompli permet déjà d’améliorer la confiance que l’on peut avoir. Ajouter à cela un travail respiratoire afin de se vider l’esprit quelques minutes avant le grand saut vous permettra d’être le plus serein possible.

Comment gérer mes pensées.

Comment gérer mes pensées

Est-ce la pensée ou l’émotion qui donne un sens à notre vie? « La vie commence où finit la pensée. » Pourquoi? Parce que vous êtes ensevelis de vos pensées. Elles vous traquent continuellement à tel point que l’anxiété et l’angoisse vous habitent plus qu’il le devrait.

La pensée est le royaume de l’ego, de tout ce qui devrait être ou ne pas être. Elle voyage du passé au futur par l’intermédiaire du présent. Vous pensez actuellement et simultanément la pensée vous rappelle un moment du passé ou vous projette vers un moment à venir ou souhaité. La pensée est très présente en vous de manière à oublier ce qui est dans l’instant même et d’avoir le bonheur de ressentir ce qui est en vous. La pensée étant un acte mental, très rationnel, elle est en opposition à ce qui existe dans votre cœur et dans vos tripes.

Vous faites une démarche de réflexion sur vous et sur ce qui vous entoure par le processus de la pensée, et là tout bascule. Car la pensée n’est pas présente. « La pensée est l’écho de la mémoire, de l’expérience du savoir, c’est-à-dire du passé. »

La réflexion par l’utilisation unique de la pensée créera confusion, ambigüité. Je parle ici d’une réflexion d’un ordre de sentis et de ressentis en vous. La pensée est nécessaire sur un plan organisationnel de votre vie ou pour une réflexion théorique ou philosophique. Elle doit se limiter à ces aspects.

Pour gérer vos pensées de manière à prendre conscience de ce qui se passe en vous, vous devez faire abstraction d’elles. Vous ne pouvez être en contact avec vous que par l’absence de la pensée. Le contact avec ce qui est en vous ne relève pas du passé ou du futur. Ce contact se fait dans le temps présent. « Le temps ne s’arrête que lorsque s’arrête la pensée. C’est au moment de l’arrêt qu’est le maintenant. »

Le processus d’être en contact avec vous ne peut se produire que dans un temps présent. Ce qui est, ce qui se passe en vous est et n’existe que dans cet instant précis de votre vie, dans l’ici et maintenant. Ce qui devrait être ou aurait pu être sont les jouets préférés de la pensée. Vous ne pouvez être présent à vous dans ce qui devrait être ou aurait pu être. Cet exercice créera culpabilité, anxiété, angoisse et peurs entretenues par la pensée.

La gestion de vos pensées est en fait d’arriver à les limiter à leurs fonctions organisationnelles en les arrêtant pour voir ce qui se passe en vous. « La véritable perception, c’est une observation sans l’ombre d’un mouvement de la pensée, c’est le silence absolu de la mémoire, cette mémoire qui n’est autre que le temps et la pensée. » Une observation de vos émotions sans jugement, sans interruption, sans comparaison de votre part. Une observation démunie de toutes pensées strictement orienté à ce qui est et à ce qui se passe en vous en ce moment précis, à cet instant même.

La gestion de vos pensées se concrétise par une présence à vous dans l’ici et maintenant. « La réalisation du maintenant n’existe que dans un état de liberté et la liberté n’est pas le développement de la pensée. » Une gestion de vos pensées par l’absence d’elles vous apportera une liberté intérieure très grande et vous apportera une grande sécurité d’être ce que vous êtes profondément. Difficile à croire qu’une forme de gestion bénéfique est d’éliminer son contenu, mais pour être présent à soi, à ce qui existe il n’y a pas d’autre gestion que celle-là, absence de pensées.

Yves Beaudry est auteur, conférencier, formateur orienté sur la réalisation de soi dans l’ici et maintenant et sur le développement d’un leadership créatif et visionnaire. Il y consacre son temps, ses énergies dans une quête permanente à la créativité de son être dans l’ici et maintenant.
www.autempspresent.ca

Source: http://www.contenulibre.com/75-spiritualite

Réveiller la passion en vous.

Réveiller la passion en vous

Vous vous positionner en ce début d’année en fonction de résolutions, de planification de réalisations par des objectifs spécifiquement écrits. Mais, que faites-vous de la passion qui vit en vous? Osez-vous la regarder et mettre en jeu pour qu’elle se réalise dans l’année 2009?

« Ce que nous désirons réellement et ce que nous pensons que nous désirons sont bien souvent aux antipodes. » écrit Rick Jarow dans son livre Trouver sa passion. Prenez le temps de relire cette citation en toute objectivité. Permettez-vous un recul entre ce que vous pensez désirer et ce qui vous passionne réellement à un tel point que votre vie prendrait un sens profond propre à vous, à votre être.

Vous avez comme la majorité des gens le réflexe de désirer ce qui est connu dans notre société par l’atteinte de différents biens et avoirs suite à la réalisation d’objectifs de travail. Mais, votre travail vous passionne-t-il au point de vous surpasser? Vivre de votre passion ne demandera pas un effort de dépassement. Vivre de votre passion, vous transportera naturellement à donner le meilleur de vous-même sans effort, car vous sentez vous réaliser pleinement.

Réveiller la passion en vous, impliquera un certain effort de prise de conscience de ce que vous êtes. Il vous faudra vous défaire de certains conditionnements sociaux ou familiaux. C’est le prix à payer. Cette prise de conscience appellera un lâcher-prise dont une certaine sécurité fictive que votre travail actuel vous semble vous procurez.

Vous avez le choix de réveiller cette passion en vous en ce début d’année ou de poursuivre sur une dose de frustration que votre travail vous apporte ou de tenter de réaliser des désirs ne correspondant pas tout à fait à ce que vous êtes réellement.

La première phase d’éveil de la passion est d’être à votre écoute par un regard sur votre être, sur les événements de votre vie et sur votre environnement proche, tous des éléments qui se placent quotidiennement sur votre route. Prenez-vous le temps de vous écouter, réellement, ou suivez-vous la parade des désirs connus par tous?

La deuxième phase est de vous approprier votre passion, votre véritable élan de vie, celui qui vous fait vibrer. Et vous savez quoi? Il est possible d’en vivre, de gagner sa vie et même de vivre d’abondance et de prospérité. Sauf, qu’il vous faut passer du désir de vivre de votre passion à la réalité. Il vous faut le courage de tester sur le terrain la réalisation de votre passion.

La troisième phase repose sur votre propre pouvoir. Le pouvoir de vous accepter, de vous écouter, de reconnaître votre passion et de lui donner vie. Ce pouvoir ne se concrétise pas par un coup de tête, mais par un alignement sur votre passion et de vous donner les moyens, le temps de tout mettre en œuvre.

Le réveil de votre passion se met en place par une prise de conscience profonde de ce qui vous fait le plus vibrer, d’écouter cette vibration en vous créée par votre passion endormie, de reconnaître la synchronicité de personnes et d’événements sur votre route. Cette forme de démarche neutralisera les faux désirs, les désirs en vous pour répondre aux autres et non à vous-même. Une passion n’est pas un ensemble de désirs. Elle est plus grande que le rêve. Elle est votre élan d’être, votre élan de vie.

Yves Beaudry est auteur, conférencier et formateur orienté sur la réalisation de soi et sur le développement d’un leadership créatif et visionnaire. Il y consacre son temps et ses énergies dans une quête permanente à la passion de son être dans l’ici et maintenant.

www.autempspresent.ca

Source: http://www.contenulibre.com/75-spiritualite

Le pouvoir de la pensée.

LE POUVOIR DE LA PENSÉE

Guidez-vous vos pensées ou êtes-vous guidé par vos pensées ?

Le pouvoir de la pensée est assurément la plus grande de toutes les facultés dont l’être humain est doté. Un sage disait avec raison : « Nous sommes là aujourd’hui où nos pensées nous ont menés, et demain nous serons là où nos pensées nous porteront ».

Ce qui est par contre important et intéressant de savoir, c’est que penser positivement ne demande pas plus d’énergie que penser négativement.

Un humain qui se sent inférieur prendra progressivement une attitude similaire envers la vie. Pire encore, vos pensées peuvent avoir de l’influence sur les autres. Traitez votre enfant constamment de petit monstre et soyez assuré qu’il fera tout pour satisfaire vos pensées. Même si vous avez été traité ainsi dans votre jeunesse, est-ce une raison valable pour faire la même chose avec lui ? Êtes-vous heureux de ce que vous êtes devenu ? Souhaitez-vous la même chose pour vos enfants, la génération de demain ?

Tout ce qui existe a été à l’origine une pensée. Tout ce que vous faites, ce que vous réalisez de positif ou négatif est à l’origine d’une pensée. Il vaut donc mieux apprendre à les dominer et non le contraire.

Selon les chercheurs, nous nous parlons intérieurement en moyenne 50 000 fois par jour. Quel pourcentage de vos pensées sont positives ? Pensez-y un peu et regardez où vous en êtes dans votre vie. Êtes-vous là où vous le voulez ? Si oui, bravo, aidez les autres maintenant, trop peu de gens sont comme vous et moi. Si vous n’êtes pas où vous le voulez, prenez-vous en main dès maintenant, il n’est pas trop tard. Avant de « penser » à vouloir changer les autres, pensez donc à changer vos propres pensées.

Il est vrai que nos pensées viennent souvent de nos expériences antérieures. Étant enfant, il y a certainement des expériences que vous aurez préféré ne pas vivre. À ce moment de votre vie, vous aviez peu de contrôle sur vos pensées. Les adultes le faisaient pour vous. « Tu ne réussiras jamais ça, ne fais pas ça, assis-toi et ne bouge pas de là, laisse les grandes personnes s’occuper de ça, arrête de t’exciter, c’est juste un jeu, etc. » Vous comprenez fort bien ce que je veux dire.

Toutefois, aujourd’hui, vous qui me lisez n’avez aucune raison de vous laisser contrôler par vos pensées. C’est à peu près la seule chose qui vous appartient vraiment, alors, de grâce, gardez-en le contrôle. Malheureusement, certaines personnes laisseront quand même d’autres contrôler leurs pensées. Savez-vous quoi ? Ça leur permettra d’avoir une excuse ou une défaite de retourner la faute de leurs misères sur quelqu’un d’autre.

Désolé, j’ai peu de pitié pour ces gens. Il vous arrivera de vivre des expériences difficiles, éprouvantes même, mais si vous avez développé une habitude de pensée positive, je vous garantis que l’épreuve sera beaucoup plus facile à surmonter.

Une strophe optimiste dit « de ne considérer que le bon côté des choses en véritable optimiste ». Ce n’est pas toujours facile, mais dans chacune des expériences de notre vie, il y a quelque chose à retirer afin de poursuivre notre route vers le bonheur.

Guy Plante

Que se soit pour une réunion des ventes, un colloque ou un congrès, assurez-vous de retenir rapidement les services de Guy, afin qu’il vous prépare une conférence personnalisée et inoubliable.

1-866-257-7787

www.guyplante.com

Source: http://www.contenulibre.com/76-coaching

Développez votre confiance en vous

Développez votre confiance en vous

« Je n’ai pas confiance en moi.  » J’ai entendu cette phrase à de nombreuse reprise. Mais que veut-elle dire exactement ?

Souvent nous confondons la confiance en soi et l’estime de soi.

Qu’est ce que l’estime de soi ?
« Estimer » vient du latin « estimare » qui veut dire « déterminer la valeur de ».
Avoir de l’estime de soi, c’est donc être capable de déterminer avec lucidité notre propre valeur. C’est reconnaitre ses qualités, ses compétences, accepter ses forces et ses faiblesses.

Qu’est ce que la confiance en soi ?
C’est la capacité de faire ou d’apprendre à faire. Avoir de la confiance en soi, c’est oser paser à l’action malgré la peur.

L’estime et la confiance interagissent entre elles.
Si j’estime avoir de la valeur cela va me donner de la force pour passer à l’action.
Si je focalise sur mes défauts, si je pense que je suis une personne sans importance, j’aurai du mal à agir.
Lorsque j’ose faire de plus en plus de chose, je prends confiance et je deviens plus fier de moi, mon estime augmente. A l’inverse si je n’ose pas passer à l’action, je vais peut-être me considérer comme lâche, peureux et mon estime va diminuer.

Pour agir efficacement et dépasser les blocages, il est important de savoir s’il s’agit d’un manque de confiance ou d’estime.

Comment reconstruire l’estime de soi ?
L’estime de soi est influencée par le regard que nos parents ont porté sur nous. Souvent les parents, les enseignants, les employeurs,…, ont tendance à relever les erreurs, les échecs. Les médias, la société définissent le portrait de la personne idéale. Et nous nous mettons à nous juger en fonction de cette personne idéale.

Pour reconstruire l’estime, il faut apprendre à s’accepter comme on est, avec nos qualités et nos défauts.
Avoir une bonne estime c’est prendre conscience que nous ne sommes ni supérieur ni inférieur à l’autre mais égale.

Voici un exercice pour nourrir l’estime de soi :

Listez 20 qualités (pas une de moins !) Si vous n’en trouvez pas minimum vingt, demandez à votre famille, vos amis, collègues, …
Répétez chacune de ces qualités chaque jour.
Notez au moins 5 qualités sur des post-it et collez les dans votre chambre, sur le mirroir de votre salle de bain, sur le frigo. A chaque fois que vous passez devant un post-it, respirez et ressentez cette qualité en vous.
Chaque fois que vous avez un doute, reprenez votre liste et liser là.
Vous pouvez évidemment compléter votre liste au fil des jours si vous découvrez de nouveaux talents.

Passionnée de développement personne, Cindy Theys est formatrice – accompagnatrice depuis 7 ans.
www.nomadity.be

Source: http://www.contenulibre.com/73-motivation

Comment découvrir la source de puissance créative en vous pour réaliser vos rêves les plus chers.

Comment découvrir la source de puissance créative en vous pour réaliser vos rêves les plus chers.

– Le coaching a déjà fait ses preuves dans l’entreprise pour plus d’efficacité au travail.Dans la milieu sportif,artistique afin d’améliorer les compétences et les performances.Egalement en accompagnement personnel pour le bien-être moral ou physique.Dans l’enseignement, et enfin dans tous les comportements gênants, timidité, bégaiement, dyslexie, troubles alimentaires, troubles du sommeil, dépression. Les traumatismes tel que: deuil, viol, inceste, relations de couples, relations parents-enfants etc…

– Le Coaching est une série d’entretiens individuels entre vous-mêmes et un tiers extérieur,le coach.

– Ces entretiens ont pour but de vous aider à atteindre vos objectifs et à réussir votre vie personnelle ou professionnelle.

– La durée des entretiens durent habituellement de 1 à 3 heures ,parfois plus au début.

– La fréquence est très variable.Toutes les semaines en cas d’urgence, à une fois par mois.

– La durée d’un coaching dure en moyenne 15 à 20 heures réparties sur trois ou six mois.

-Le Coach n’est pas là pour donner des conseils. Au contraire, les questions puissantes et incisives du Coaching vous stimulent pour examiner les choses de votre vie sous un nouvel angle. Une conversation de Coaching peut transformer la façon dont vous abordez la vie.

– Le Coaching est une relation authentique.Le coach est quelqu’un qui sait reconnaître vos points forts,afin de vous stimuler pour les faire émerger.Le coach vous libère de vos barrières afin d’atteindre votre véritable potentiel.

-Le coach vous soutient, vous encourage,c’est vraiment quelqu’un qui croit en vous.Il vous aide à vaincre tous les obstacles afin d’atteindre vos objectifs.

– Le coach vous aide à résoudre par vous mêmes tous vos problèmes.

– L’entretien avec un coach se termine toujours par une série d’actions claires et précises que vous avez choisi de mettre en pratique dans la semaine qui suit.
– Le coach vous prépare vraiment à remporter de plus en plus de victoires dans le futur.Le coach vous accompagne réellement dans votre réussite.

Méditez : utilisez la puissance de votre esprit.

Méditez : utilisez la puissance de votre esprit.

Il est très difficile de gérer les situations stressantes. Chaque individu doit apprendre à en être conscient et à les accepter. Une forme de méditation très efficace pour faire face aux problèmes et aux situations difficiles de la vie est connue comme la méditation de perspicacité ou méditation pleine conscience. Elle est souvent considérée comme une technique miraculeuse.
C’est un fait, les frustrations, le stress, les déceptions, la colère et d’autres émotions négatives affecte le corps et l’esprit négativement. Ces situations et émotions négatives doivent être gérées efficacement et être acceptées sans causer de problèmes de santé. La méditation pleine conscience est comme un médicament qui aide les gens à faire face aux situations et émotions négatives de la manière la plus efficace.
La méditation pleine conscience permet ou exige qu’un individu prenne conscience de son environnement. Il sera plus sensible à la perception de chaque instant. Ainsi, il préfèrera accepter les situations qui sont sources de stress plutôt que de les éviter. Si vous avez connaissance de l’état intérieur de votre esprit avec la méditation pleine conscience, vous pouvez apprendre à accepter les situations difficiles sans trop de résistance.
En pratiquant la méditation pleine conscience, vous pouvez entraîner votre esprit à atteindre un état de tranquillité, sans être affecté par des forces extérieures. L’esprit est soulagé dans le développement de la force nécessaire pour obtenir une telle tranquillité.
Installez-vous dans un endroit calme pour pratiquer la méditation pleine conscience. Asseyez-vous dans une position verticale avec les jambes croisées. Concentrez-vous sur votre respiration ou autre chose physique ou mentale qui vous aide à prendre conscience de votre état intérieur.
Faites toujours attention à votre respiration. Imaginez que vous respirez dans l’esprit. Lorsque vous vous concentrez sur la respiration, vous exprimer l’esprit. Concentrez-vous sur l’air qui passe par vos narines, vos voies respiratoires et de vos poumons, et vice versa lorsque vous expirez. La pratique de la méditation pleine conscience vous permet de vous concentrer sur vos actions, vos pensées et la situation actuelle sans porter de jugement. La méditation pleine conscience ne vous encourage pas à évaluer ou penser vos actions passées ou à faire appel à vos pensées sur l’incertitude de l’avenir. Elle forme et permet à votre esprit de ne pas se laisser distraire par des perturbations externes, elle concentre vos pensées et détend votre esprit.
La stratégie utilisée dans la méditation est un aperçu des connaissances ou l’introspection dans laquelle vous obtenez des images claires de vos états intérieurs et de vos pensées, vous atteignez la concentration et vous former votre esprit à percevoir les situations et les choses de manière plus efficace.
Ainsi, vous pouvez dire adieu à vos problèmes et vivre une vie meilleure et saine.

Si vous voulez commencer à méditer pour changer votre vie, cliquez sur le lien suivant: http://vivre-mieux.equanimite.net/

Source: http://www.contenulibre.com/66-meditation

Vivons pleinement notre présent.

Vivons pleinement notre présent

Nous disons ou entendons souvent dire « on ne vit qu’une fois » et « la vie est courte ». Dans cette vie, presque tous les jours, nous nous préoccupons de notre avenir et nous oublions parfois de vivre pleinement le présent. Cependant, le lendemain n’est jamais sûr, alors pourquoi ne pas profiter au maximum du présent ?

Dans notre courte vie qui ne peut se répéter, nous connaissons le passé mais nous ignorons l’avenir. Evidemment, nous oeuvrons pour que notre avenir soit assuré et, si possible, meilleur que le passé, mais sachons aussi vivre notre journée. Faisons dans l’instant ce que nous pouvons faire et ne remettons pas à demain ce que nous pouvons vivre aujourd’hui.

En effet, « remettre à demain » ou « remettre à plus tard » pourrait nous priver d’un bonheur possible en faisant ce que nous aimons. Nous pourrions dire que nous sommes trop occupés à travailler, à étudier ou à faire le ménage et que nous n’avons pas le temps. Aurons-nous « le demain », aurons-nous « le plus tard » ? Restons optimistes mais ne laissons quand même pas de côté ce qui pourrait nous rendre heureux dans le présent.

Sachons alors profiter de ce qui peut nous faire plaisir tout de suite. Réalisons maintenant ce qui peut nous donner un bien-être immédiat. Si nous ne le faisons pas, c’est peut-être un moment de plaisir perdu, un instant de bonheur loupé ou une belle opportunité lâchée. Nous risquons aussi de ne plus pouvoir en vivre car ce qui est possible aujourd’hui peut être impossible demain.

Vivons donc « à fond » notre présent. Saisissons « la chance de vivre » qui nous est donnée aujourd’hui. Ne nous retenons pas pour accomplir même les plus petites choses qui semblent futiles, si elles peuvent nous procurer un plaisir certain. Aussi, quoique nous souhaitons que notre « courte vie » soit longue, pourquoi se soucier seulement de l’avenir ? Vivons pleinement notre présent!

Je suis Ando Lalaniaina Randrianierenana

http://pourvivremieux.blogspot.com

Source: http://www.contenulibre.com/80-bonheur