Archives de catégorie : Développement Personnel

Vivons pleinement notre présent.

Vivons pleinement notre présent

Nous disons ou entendons souvent dire « on ne vit qu’une fois » et « la vie est courte ». Dans cette vie, presque tous les jours, nous nous préoccupons de notre avenir et nous oublions parfois de vivre pleinement le présent. Cependant, le lendemain n’est jamais sûr, alors pourquoi ne pas profiter au maximum du présent ?

Dans notre courte vie qui ne peut se répéter, nous connaissons le passé mais nous ignorons l’avenir. Evidemment, nous oeuvrons pour que notre avenir soit assuré et, si possible, meilleur que le passé, mais sachons aussi vivre notre journée. Faisons dans l’instant ce que nous pouvons faire et ne remettons pas à demain ce que nous pouvons vivre aujourd’hui.

En effet, « remettre à demain » ou « remettre à plus tard » pourrait nous priver d’un bonheur possible en faisant ce que nous aimons. Nous pourrions dire que nous sommes trop occupés à travailler, à étudier ou à faire le ménage et que nous n’avons pas le temps. Aurons-nous « le demain », aurons-nous « le plus tard » ? Restons optimistes mais ne laissons quand même pas de côté ce qui pourrait nous rendre heureux dans le présent.

Sachons alors profiter de ce qui peut nous faire plaisir tout de suite. Réalisons maintenant ce qui peut nous donner un bien-être immédiat. Si nous ne le faisons pas, c’est peut-être un moment de plaisir perdu, un instant de bonheur loupé ou une belle opportunité lâchée. Nous risquons aussi de ne plus pouvoir en vivre car ce qui est possible aujourd’hui peut être impossible demain.

Vivons donc « à fond » notre présent. Saisissons « la chance de vivre » qui nous est donnée aujourd’hui. Ne nous retenons pas pour accomplir même les plus petites choses qui semblent futiles, si elles peuvent nous procurer un plaisir certain. Aussi, quoique nous souhaitons que notre « courte vie » soit longue, pourquoi se soucier seulement de l’avenir ? Vivons pleinement notre présent!

Je suis Ando Lalaniaina Randrianierenana

http://pourvivremieux.blogspot.com

Source: http://www.contenulibre.com/80-bonheur

Reconnaître les sources de stress pour en limiter les effets.

Reconnaître les sources de stress pour en limiter les effets

Sur le plan physiologique, il existe deux types de stress :
– Le bon stress : celui qui nous protège des dangers, qui nous stimule pour accomplir une tâche difficile ou que l’on éprouve à parler en public… Le bon stress déclenche la production des bonnes hormones, l’endorphine.
– Le mauvais stress : c’est celui qui n’apporte rien de positif : épuisement nerveux, fatigue importante, déprime…. Il a une action néfaste sur l’organisme par une production importante d’adrénaline.

Alors connaître les principales sources de stress est la première étape pour l’éviter ou tout du moins le limiter :

1. Le perfectionnisme : vouloir être parfait dans toutes les situations et à tout moment est tout simplement insoutenable. Quelle pression….Pour le coup, vous êtes seul responsable de votre stress. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez apprendre à vous en défaire. Le perfectionnisme est l’une des principales cause du manque de confiance en soi.

2. L’hyper-activité : il existe des personnes, qui vivent à « 100 à l’heure ». Ces personnes sont bien souvent incapables de lever le pied. Se relaxer ou se détendre est une perte de temps ou un luxe qu’elles ne peuvent s’accorder. Et pourtant si vous laissez tourner le moteur de votre voiture sans jamais l’arrêter, il y a de grandes chances pour que le moteur casse…Pour commencer à se débarrasser de cette mauvaise habitude, vous pouvez envisager une activité physique comme le yoga ou la natation ou la marche à pied.

3. Les pensées négatives. Si vous n’aviez que des pensées positives, votre niveau de stress ne serait sans aucun doute, plus le même. Les sentiments de tristesse, de découragement, de désespoir, d’absence de motivation nourrissent copieusement votre stress. Aborder un obstacle, une difficulté ou un échec d’un point de vue négatif est anxiogène. Adoptez la pensée positive et votre vie changera du tout au tout.

Dans la pratique, il est impossible d’éviter totalement le stress. Mais vous pouvez considérablement le réduire en adoptant des habitudes différentes.

Catherine Duranton
http://www.esprit-positif.com
Site de développement personnel offrant des conseils pratiques et des livres gratuits pour travailler à une meilleure qualité de vie, dépasser ses limites et booster sa motivation.

Source: http://www.contenulibre.com/78-gestion_du_stress

La motivation.

La motivation

La motivation le sens même de ce mot est significateur, moti présume un moteur un intérêt qui va faire mettre en marche une action. Va je vais prendre les moyens et les décisions qui feront que je pourrais mettre en marche mon idée. Ation, devient l’action à faire.

Donc la motivation à comme source profonde une pensée qui sera assez prometteuse d’avenir pour générer d’autre pensée qui viendront engraisser l’autre pour mettre de la viande autour de l’os. Ces pensées engendrons une prise de décision qui mènera vers l’action. C’est à dire que nous pourrons aiguiller nos actions vers des créneaux précis. Puisque l’action et la pensée concertée deviendront en accord. Prenons comme exemple une personne qui désir maigrir. Elle doit établir un processus précis

Le processus de la motivation à ce moment sera de préétablir une grille de ce que nous voulons, le visualiser, pour mettre en marche le moteur et créer les actions à poser pour atteindre notre but. Puis déterminer un temps pour atteindre le but fixé.

En établissant par le biais de la motivation, les chances de réussite des objectifs se trouvent triplé. Puisque nous utilisons le mental, la visualisation et l’action comme moteur. Autrement dit notre pensée demande, notre motivation à le vouloir nous le fait visualiser, pour être prête à poser les gestes et recevoir le cadeau demandée.

www.ledocumenteur.com

De par ma formation en toxicomanie, l’acte de la motivation se trouve un outil que je me sers ponctuellement pour parvenir à motiver les personnes aux prise à des problèemes de toxicomanie

Source: http://www.contenulibre.com/73-motivation

Développer sa confiance en soi.

Développez votre confiance en vous

« Je n’ai pas confiance en moi.  » J’ai entendu cette phrase à de nombreuse reprise. Mais que veut-elle dire exactement ?

Souvent nous confondons la confiance en soi et l’estime de soi.

Qu’est ce que l’estime de soi ?
« Estimer » vient du latin « estimare » qui veut dire « déterminer la valeur de ».
Avoir de l’estime de soi, c’est donc être capable de déterminer avec lucidité notre propre valeur. C’est reconnaitre ses qualités, ses compétences, accepter ses forces et ses faiblesses.

Qu’est ce que la confiance en soi ?
C’est la capacité de faire ou d’apprendre à faire. Avoir de la confiance en soi, c’est oser paser à l’action malgré la peur.

L’estime et la confiance interagissent entre elles.
Si j’estime avoir de la valeur cela va me donner de la force pour passer à l’action.
Si je focalise sur mes défauts, si je pense que je suis une personne sans importance, j’aurai du mal à agir.
Lorsque j’ose faire de plus en plus de chose, je prends confiance et je deviens plus fier de moi, mon estime augmente. A l’inverse si je n’ose pas passer à l’action, je vais peut-être me considérer comme lâche, peureux et mon estime va diminuer.

Pour agir efficacement et dépasser les blocages, il est important de savoir s’il s’agit d’un manque de confiance ou d’estime.

Comment reconstruire l’estime de soi ?
L’estime de soi est influencée par le regard que nos parents ont porté sur nous. Souvent les parents, les enseignants, les employeurs,…, ont tendance à relever les erreurs, les échecs. Les médias, la société définissent le portrait de la personne idéale. Et nous nous mettons à nous juger en fonction de cette personne idéale.

Pour reconstruire l’estime, il faut apprendre à s’accepter comme on est, avec nos qualités et nos défauts.
Avoir une bonne estime c’est prendre conscience que nous ne sommes ni supérieur ni inférieur à l’autre mais égale.

Voici un exercice pour nourrir l’estime de soi :

Listez 20 qualités (pas une de moins !) Si vous n’en trouvez pas minimum vingt, demandez à votre famille, vos amis, collègues, …
Répétez chacune de ces qualités chaque jour.
Notez au moins 5 qualités sur des post-it et collez les dans votre chambre, sur le mirroir de votre salle de bain, sur le frigo. A chaque fois que vous passez devant un post-it, respirez et ressentez cette qualité en vous.
Chaque fois que vous avez un doute, reprenez votre liste et liser là.
Vous pouvez évidemment compléter votre liste au fil des jours si vous découvrez de nouveaux talents.

Passionnée de développement personne, Cindy Theys est formatrice – accompagnatrice depuis 7 ans.
www.nomadity.be

Source: http://www.contenulibre.com/73-motivation