Archives de catégorie : Perte de poids

Perdre du Poids Sans Effort .

MP3 de subliminal pour maigrir sans régime, ni patch, ni drogue, ni médicament, ni déplacement, ni privation. Peut se faire à domicile, dans les transports, en faisant autre chose.
Arrêtez de déclarer une guerre continuelle contre la nourriture !
Ne vivez plus avec cette peur obsessionnelle de GROSSIR !
En fait, vous souhaitez, tout simplement, maigrir?
Alors, voici la bonne nouvelle
Si vous le souhaitez, vous pouvez commencer à
mettre en route le processus de perte de poids
dans quelques minutes seulement
Mais quelle est cette technique
qui fait perdre du poids ?

DECOUVREZ LA METHODE ICI

Mincir avec le regime Paléo.

Le régime paléolithique (alimentation paléo) a déjà changé la vie de milliers de personnes ! Ce livre vous guidera pas à pas dans ce nouveau style de vie.
Vous voulez faire un essai avec le paléo ?
Vous êtes perdu et ne savez pas par où commencer ?
Prenez le contrôle de votre santé et de votre image en un mois avec le régime Paléo.

DECOUVREZ LA METHODE ICI.

Mincir avec plaisir – Perdez 7 kilos 2 mois!

J’ai eu une enfance et une adolescence heureuses ; j’étais sportive, gaie, bonne élève. Je me suis mariée à 21 ans avec un gars formidable et peu après est né mon premier enfant, un fils : Nicolas.
Vous pensez bien que ce fut une grande joie, mais toute occupée par ce bébé, je dois dire que j’ai un peu mis de côté ma propre personne.
Alors insensiblement, petit à petit, sans vraiment y prendre garde, j’ai commencé à prendre quelques kilos. Il faut dire que pendant ma grossesse, j’avais arrêté de fumer car on sait bien que ce n’est pas bon pour le bébé si on fume ; et quand il est né, j’avais une bonne dizaine de kilos de plus qu’avant.
Je ne m’en suis pas inquiétée sur le moment, pensant qu’ils allaient disparaître avec le temps. Mais hélas, c’est le contraire qui s’est produit. Après la naissance de ma fille Caroline, trois ans plus tard, je pesais 21 kilos de trop par rapport à mon poids idéal. Et ensuite, je suis montée jusqu’à 30 !
81 kilos ! Parfois, je me demande comment j’ai pu me laisser envahir à ce point mais voila ce qui arrive lorsqu’on s’occupe exclusivement des autres et pratiquement jamais de soi-même. Sans doute que vous me comprenez, n’est-ce pas, surtout si c’est votre cas à vous aussi.
Bien sûr, je remarquais à l’époque que mes amis, certains membres de ma famille ou mes collègues de travail – en fait bien des personnes qui m’avaient connue mince avant mes grossesses – me regardaient avec un peu de compassion et que mon adorable mari était un peu moins empressé à mon égard.
Mais le vrai déclic, c’est mon fils qui me l’a donné.
Un soir, à la maison – il avait six ans à l’époque – il m’a demandé de ne plus venir l’attendre à la sortie de l’école, mais plutôt deux pâtés de maisons plus loin afin d’éviter les réflexions de ses camarades à propos de la silhouette de sa maman.
Ils me surnommaient « La grosse » et mon fils en souffrait énormément.
Waouh ! Ça vous fiche un coup, vous savez.
Mais ça vous fait aussi réfléchir. Heureusement, je n’ai jamais perdu mon caractère de battante si bien que j’ai décidé sur-le-champ de m’attaquer au problème.
J’ai commencé par cacher mon corps sous des vêtements très amples et bien entendu j’ai suivi quelques régimes à la mode, j’ai collé sur moi quelques patches soi-disant amincissants et j’ai avalé une belle quantité de pilules-miracles. J’ai aussi essayé des coupe-faim : l’horreur ! J’ai même suivi pendant quelques mois des réunions d’entraide pour personnes en surpoids.
Avec le résultat que vous pouvez imaginer : effet yoyo dans le meilleur des cas, sinon rien du tout. Il n’y avait que mes économies qui devenaient de plus en plus minces, mais pas moi.
Après toutes ces déceptions, j’ai donc décidé de faire appel au corps médical. Mais mon médecin (un très brave homme bien sûr, mais qui en était resté à des conceptions anciennes) m’a prescrit un régime très contraignant (c’est sûr que si on arrête de manger, on maigrit). Puis il m’a parlé d’opération chirurgicale pour réduire le volume de mon estomac – ou d’anneau gastrique, je ne sais plus exactement – et de liposuccion.
Alors là, c’était le summum. Je suis sortie en pleurs de son cabinet, mais avec la rage au cœur et bien décidée à trouver une autre solution.
Et je l’ai trouvée, heureusement.
C’est là que j’ai constaté qu’il ne faut jamais lutter contre son corps. Surtout ne jamais l’affamer. Bien au contraire, il faut le comprendre afin de l’amener en douceur à mincir d’une manière naturelle tout en améliorant sa santé.
Je vais tout vous expliquer et vous allez voir que vous aussi, vous pouvez en faire autant, mais sachez déjà que pendant les deux premiers mois de sa mise en œuvre, j’ai perdu 7 kilos et j’ai continué de perdre petit à petit, d’une manière raisonnable.
Depuis quelques années maintenant, j’ai retrouvé non pas ma taille de jeune fille mais une silhouette agréable et je sais que je la maintiendrai ainsi pour toujours.
Je peux remettre des vêtements qui me mettent en valeur, mes enfants insistent pour que je vienne avec eux à la piscine et même mon mari me regarde différemment (je vous passe les détails).
Comme vous vous en doutez, dès que j’ai commencé à redevenir mince, j’ai été bombardée de questions par mes amis – hommes et femmes – qui auraient bien voulu faire comme moi et qui voulaient connaître mes secrets car beaucoup d’entre eux (peut-être comme vous) avaient déjà essayé pas mal de choses et désespéraient de trouver un jour une solution à leur problème de surpoids.
Alors devant leur insistance et l’abondance de leurs questions, j’ai rédigé un petit résumé sur trois feuilles de papier dont j’ai fait des photocopies que je leur ai données.
Hélas, mauvais calcul car cela m’a valu dix fois plus de questions de leur part !
J’ai donc décidé de tout consigner dans un livre, cette fois-ci avec tous les détails nécessaires et à jour avec les découvertes les plus récentes, notamment en ce qui concerne la nutrition. Il ne s’agit pas de régime, rassurez-vous (je connais, j’ai déjà donné) mais plutôt d’une manière de reprendre le contrôle de soi et de sa vie. Cela passe donc entre autre par l’alimentation, bien entendu

DECOUVREZ LA METHODE ICI.

Maigrir des hanches et des cuisses – Astuces faciles à appliquer.

Voici quelques conseils qui vous aideront à perdre de la graisse des cuisses et des hanches.
1.L’alimentation est clé pour maigrir des hanches et des cuisses, Vous devez changer vos habitudes alimentaires si vous voulez perdre de la graisse de toute zone de votre corps. Évitez de manger des aliments comme les frits et aliments conservés, et essayer de nouveaux styles d’alimentations. Vu qu’une alimentation mal-équilibrée entraîne un gain de poids surtout au niveau des cuisses et des hanches et surtout chez les femmes, Alors une bonne alimentation riches en fruits et légumes, ainsi qu’en protéines, est une solution parfaite pour atteindre vos objectifs.
2.Boire beaucoup d’eau permet d’aider votre corps à se débarrasser des toxines et favoriser le métabolisme.
3.Pour perdre du poids au niveau des hanches et des cuisses, les exercices d’aérobies feront des miracles. Ils vont permettre en même temps de maigrir de façon ciblée, et d’avoir une meilleur énergie générale.  Vous pouvez avoir de meilleurs résultats en allant à une salle de gymnastique pour s’inscrire à une classe d’aérobie. De cette façon, vous aurez le soutien d’autres personnes qui essayent aussi de perdre du poids.
4.La patience, avec cela, vous allez surement  réussir à réaliser votre objectif de perte de poids. Soyez donc patient et vous allez surement y arriver.

par Donn Boyd

Source: http://www.contenulibre.com/63-perte_de_poids

Connaissez vous le stylisme culinaire?

Connaissez vous le stylisme culinaire?
<p>Un plat cuisiné, une recette ou plus généralement de la nourriture, mis en scène pour illustrer une photo de magazine, un panneau publicitaire, un dépliant marketing ou une pub à la télévision,  sont toujours le fruit du travail du styliste culinaire.
Le styliste culinaire est à la nourriture ce qu’est le maquilleur aux acteurs ou aux présentateurs télé. A lui d’embellir le sujet culinaire avant le travail du photographe ou du caméraman.
Ce métier, à la croisée des métiers de photographe, sculpteur et cuisinier, et fort méconnu du grand public, reste un métier d’accès difficile même si la demande devient de plus en plus forte.
C’est un métier qui demande une grande disponibilité surtout au début et il ne faut pas hésiter à répondre aux demandes de photos destinées aux emballages de produits alimentaires ou de prospectus de grande distribution même si ce sont des tâches sans aucune créativité.
Mais les stylistes culinaires préfèrent bien évidemment les travaux à forte valeur ajoutée où ils peuvent libérer toute leur créativité. Habiller les plats de base de façon à les rendre appétissants et attractifs, toiletter dans les moindres détails chaque ingrédient disposé très précisément, les griller au mini chalumeau pour les finitions, les parsemer de fausses petites fioritures en plastique pour enrichir l’effet visuel, régler les éclairages, et définir le décor d’arrière plan, voilà les domaines dans lesquels les stylistes culinaires aiment s’exprimer.
Il n’existe pas de formation ni d’école formant à ce métier pas plus que de diplôme officiel, et la plupart du temps il faut apprendre sur le tas, par connaissance en se constituant un réseau. La meilleure façon de démarrer est de trouver un styliste culinaire déjà installé et de préférence reconnu dans le milieu, qui accepte de vous prendre comme assistant ou stagiaire afin de pouvoir se confronter au milieu et se faire connaître. Vous pourrez apprendre tous ses trucs si il veut bien vous les dévoiler et transmettre son expérience et son savoir faire. Plus le styliste sera connu et plus le démarrage sera facile.
C’est un métier où l’activité est très irrégulière et il faut pouvoir assumer des variations d’activité importantes. On peut passer un mois sans rien faire et le mois d’après enchaîner les prise de vues et les rendez vous sans interruption et il n’est pas rare de travailler plus de 60 heures par semaine. C’est un métier qui demande beaucoup de motivation, beaucoup d’énergie et une bonne santé, mais par ailleurs très varié, enrichissant et passionnant.

Une solution naturelle pour perdre du poids sainement.

Une solution naturelle pour perdre du poids sainement.
Il y a des gens qui regardent une diète comme étant une période où sacrifices et difficultés prennent place au lieu de regarder leur nouveau style de vie à bien s’alimenter. Juste à manger de bons aliments ou une combinaison de bons aliments vous pouvez perdre du poids et améliorer votre santé. Saviez-vous que les sucres artificiels peuvent vous faire prendre du poids ou, à tout le moins, vous empêcher de perdre du poids. C’est pourtant vrai! Les boissons ‘douces’ diètes, les collations diètes, les aliments transformés et les sucres artificiels que vous mettez dans votre café maintiennent les gens obèses. Le gros problème se situe au niveau de votre foie. Une des fonctions principale du foie est de dissoudre tout ce qui entre dans le corps à partir de légumes nutritifs jusqu’à la malbouffe.
Les aliments naturels sont toujours le meilleur atout. Un des plus vieux mythe est que la margarine serait meilleure que le beurre. C’est tout à fait le contraire! La vérité est que le beurre et les autres gras saturés naturels ne sont pas la cause des maladies cardiaques qui est une des causes principales de mortalité au pays. Ce sont les aliments transformés et emballés et la surconsommation d’huile raffinée qui cause autant de maladies dont le diabète, le cholestérol et la haute pression que nous pouvons ajouter à cette liste.
Voilà seulement deux exemples sur comment prendre une diète et l’incorporer à la vie de tous les jours. Il est important d’être bien conseillé avant d’entreprendre une diète et informez-vous auprès d’un spécialiste de la santé. La diète est  une science alimentaire en soi car certains aliments peuvent vous faire perdre du poids et d’autres n’auront aucun effet sur vous. C’est toujours excitant de savoir qu’une bonne combinaison alimentaire reliée à des informations professionnelles peuvent non seulement vous faire perdre du poids mais aussi maintenir votre corps en santé et certainement prolonger votre vie.

Pourquoi les compléments alimentaires sont-ils devenus indispensables ?

Pourquoi les compléments alimentaires sont-ils devenus indispensables ?

Peut-être êtes-vous de ceux qui pensent qu’avec une alimentation saine et équilibrée on s’assure un apport largement suffisant en vitamines, minéraux, acides aminés, enzymes, etc. Il est vrai que, logiquement, ce devrait-être le cas. Il est également vrai que, par le passé, ça l’était.

Mais, selon l’avis statistiquement dominant des naturothérapeutes, les subcarences induites par l’ensemble des facteurs de pollution – notamment électromagnétiques – entraînent aujourd’hui des dysfonctionnements qu’une alimentation saine ne réussit pas, à elle seule, à réguler.

En fait, les règles à appliquer pour se passer de supplémentation sans risque consisteraient ni plus ni moins à vivre comme le paysan du 19ème siècle, non seulement avec le bon air, l’exercice physique et l’alimentation saine, mais surtout loin de toute forme de pollution et de stress.

De nos jours, le problème des carences nutritionnelles ne se situe donc pas uniquement dans cette malnutrition des pays riches, encouragée par la nourriture des fast food et des boites de conserves.

Même s’il y contribue, ce n’est pas un déficit en « apports quotidiens conseillés » qui est à l’origine de la plupart de cas d’allergie, d’insomnie, de nervosité ou d’anxiété, si fréquents dans nos cités.

Qu’est-ce alors ?

Eh bien par exemple les ondes et autres champs électromagnétiques qui émanent de votre matériel informatique et des fils électriques qui détruisent votre sérotonine et votre mélatonine en se moquant bien de la qualité de votre alimentation.

Autre exemple : le stress des transports, du travail et du manque de temps qui avale des quantités gigantesques de vitamines C et B6, de magnésium, de zinc, etc., et cela même si vous mangez bio.

C’est donc à cause des conditions de vie, tout à fait particulières, du monde moderne que la complémentation est devenue indispensable à toute personne attentive à sa santé.

De toutes manières, rares sont ceux qui peuvent se dire véritablement en bonne santé ; et si quelqu’un a une hérédité cardiovasculaire et a besoin de Coenzyme Q10, à moins qu’il préfère avaler trois kilos de sardines crues par jour, le mieux pour lui est tout de même d’avoir recours à la supplémentation.

Pour découvrir Le secret des élixirs anciens de Jean-baptiste Loin
http://reponsesbio.com/Templates/squeeze-elixirs.html

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition