Archives de catégorie : Régime / Minceur

Maigrir des hanches et des cuisses – Astuces faciles à appliquer.

Voici quelques conseils qui vous aideront à perdre de la graisse des cuisses et des hanches.
1.L’alimentation est clé pour maigrir des hanches et des cuisses, Vous devez changer vos habitudes alimentaires si vous voulez perdre de la graisse de toute zone de votre corps. Évitez de manger des aliments comme les frits et aliments conservés, et essayer de nouveaux styles d’alimentations. Vu qu’une alimentation mal-équilibrée entraîne un gain de poids surtout au niveau des cuisses et des hanches et surtout chez les femmes, Alors une bonne alimentation riches en fruits et légumes, ainsi qu’en protéines, est une solution parfaite pour atteindre vos objectifs.
2.Boire beaucoup d’eau permet d’aider votre corps à se débarrasser des toxines et favoriser le métabolisme.
3.Pour perdre du poids au niveau des hanches et des cuisses, les exercices d’aérobies feront des miracles. Ils vont permettre en même temps de maigrir de façon ciblée, et d’avoir une meilleur énergie générale.  Vous pouvez avoir de meilleurs résultats en allant à une salle de gymnastique pour s’inscrire à une classe d’aérobie. De cette façon, vous aurez le soutien d’autres personnes qui essayent aussi de perdre du poids.
4.La patience, avec cela, vous allez surement  réussir à réaliser votre objectif de perte de poids. Soyez donc patient et vous allez surement y arriver.

par Donn Boyd

Source: http://www.contenulibre.com/63-perte_de_poids

Connaissez vous le stylisme culinaire?

Connaissez vous le stylisme culinaire?
<p>Un plat cuisiné, une recette ou plus généralement de la nourriture, mis en scène pour illustrer une photo de magazine, un panneau publicitaire, un dépliant marketing ou une pub à la télévision,  sont toujours le fruit du travail du styliste culinaire.
Le styliste culinaire est à la nourriture ce qu’est le maquilleur aux acteurs ou aux présentateurs télé. A lui d’embellir le sujet culinaire avant le travail du photographe ou du caméraman.
Ce métier, à la croisée des métiers de photographe, sculpteur et cuisinier, et fort méconnu du grand public, reste un métier d’accès difficile même si la demande devient de plus en plus forte.
C’est un métier qui demande une grande disponibilité surtout au début et il ne faut pas hésiter à répondre aux demandes de photos destinées aux emballages de produits alimentaires ou de prospectus de grande distribution même si ce sont des tâches sans aucune créativité.
Mais les stylistes culinaires préfèrent bien évidemment les travaux à forte valeur ajoutée où ils peuvent libérer toute leur créativité. Habiller les plats de base de façon à les rendre appétissants et attractifs, toiletter dans les moindres détails chaque ingrédient disposé très précisément, les griller au mini chalumeau pour les finitions, les parsemer de fausses petites fioritures en plastique pour enrichir l’effet visuel, régler les éclairages, et définir le décor d’arrière plan, voilà les domaines dans lesquels les stylistes culinaires aiment s’exprimer.
Il n’existe pas de formation ni d’école formant à ce métier pas plus que de diplôme officiel, et la plupart du temps il faut apprendre sur le tas, par connaissance en se constituant un réseau. La meilleure façon de démarrer est de trouver un styliste culinaire déjà installé et de préférence reconnu dans le milieu, qui accepte de vous prendre comme assistant ou stagiaire afin de pouvoir se confronter au milieu et se faire connaître. Vous pourrez apprendre tous ses trucs si il veut bien vous les dévoiler et transmettre son expérience et son savoir faire. Plus le styliste sera connu et plus le démarrage sera facile.
C’est un métier où l’activité est très irrégulière et il faut pouvoir assumer des variations d’activité importantes. On peut passer un mois sans rien faire et le mois d’après enchaîner les prise de vues et les rendez vous sans interruption et il n’est pas rare de travailler plus de 60 heures par semaine. C’est un métier qui demande beaucoup de motivation, beaucoup d’énergie et une bonne santé, mais par ailleurs très varié, enrichissant et passionnant.

Peut-on vivre de la nourriture biologique et faire des économies d’argents sur notre budget alimentaire mensuel ?

Peut-on vivre de la nourriture biologique et faire des économies d’argents sur notre budget alimentaire mensuel ?
On entend perpétuellement dire que les condiments BIO sont trop chers. Leur tarifs est en effet légèrement plus élevé que les dissemblables. Or en alternant lentement votre approvisionnement et vos règles de consommation, vous avez la capacité de manger BIO et faire des économies.
Voici de quelle manière en s’alimentant BIO on fait des économies. Une étude allemande à d’ailleurs démontrée que les familles qui consomment BIO diminuent de 8% leur recette nutritif et ceci malgré le prix des nourritures BIO à peu près 30% plus chers.
En consommant BIO on répète son listing de produits.
Pour faire des économies, on prend moins de repas préparés, auxquels on adopte des préparés frais, moins consommateurs en carburant dans leur composition ou leur transport. On consomme mêmement moins de macarons, de chocolats, barres cacaoté ou distinctes confiseries, de sodas et sirops adoucies, de snacks et nouveaux aliments de grignotage et on privilégie les condiments bruts frais à fricoter soi-même.
Après, imaginez que pour garantir la ligne et sauver votre balance repas, pensez à préparer à la cuisson vapeur ou en papillotes en limitent les portions plutôt que de se fournir « light ». Tous ces condiments allégés sont très maintes fois écoulés avec des prix supérieurs à leurs égal courant, en modérant l‘ achat de ce genre d’assaisonnements cela permettra de faire des économies.
Concrètement, en se restaurant BIO, on acquière moins d’excédent, et plus de crucial et cela autorise de faire d importantes économies…
En effet, ce qui se montre cher sur votre liste de courses ce sont justement tous ces condiments converti tout prêt. De plus ils sont riches en malheureuses graisses, en sucres et en supplément et donc affreusement déplorable pour votre sante. En imitant ces gestes primaires on peut ainsi faire des économies.

Une solution naturelle pour perdre du poids sainement.

Une solution naturelle pour perdre du poids sainement.
Il y a des gens qui regardent une diète comme étant une période où sacrifices et difficultés prennent place au lieu de regarder leur nouveau style de vie à bien s’alimenter. Juste à manger de bons aliments ou une combinaison de bons aliments vous pouvez perdre du poids et améliorer votre santé. Saviez-vous que les sucres artificiels peuvent vous faire prendre du poids ou, à tout le moins, vous empêcher de perdre du poids. C’est pourtant vrai! Les boissons ‘douces’ diètes, les collations diètes, les aliments transformés et les sucres artificiels que vous mettez dans votre café maintiennent les gens obèses. Le gros problème se situe au niveau de votre foie. Une des fonctions principale du foie est de dissoudre tout ce qui entre dans le corps à partir de légumes nutritifs jusqu’à la malbouffe.
Les aliments naturels sont toujours le meilleur atout. Un des plus vieux mythe est que la margarine serait meilleure que le beurre. C’est tout à fait le contraire! La vérité est que le beurre et les autres gras saturés naturels ne sont pas la cause des maladies cardiaques qui est une des causes principales de mortalité au pays. Ce sont les aliments transformés et emballés et la surconsommation d’huile raffinée qui cause autant de maladies dont le diabète, le cholestérol et la haute pression que nous pouvons ajouter à cette liste.
Voilà seulement deux exemples sur comment prendre une diète et l’incorporer à la vie de tous les jours. Il est important d’être bien conseillé avant d’entreprendre une diète et informez-vous auprès d’un spécialiste de la santé. La diète est  une science alimentaire en soi car certains aliments peuvent vous faire perdre du poids et d’autres n’auront aucun effet sur vous. C’est toujours excitant de savoir qu’une bonne combinaison alimentaire reliée à des informations professionnelles peuvent non seulement vous faire perdre du poids mais aussi maintenir votre corps en santé et certainement prolonger votre vie.

Pourquoi les compléments alimentaires sont-ils devenus indispensables ?

Pourquoi les compléments alimentaires sont-ils devenus indispensables ?

Peut-être êtes-vous de ceux qui pensent qu’avec une alimentation saine et équilibrée on s’assure un apport largement suffisant en vitamines, minéraux, acides aminés, enzymes, etc. Il est vrai que, logiquement, ce devrait-être le cas. Il est également vrai que, par le passé, ça l’était.

Mais, selon l’avis statistiquement dominant des naturothérapeutes, les subcarences induites par l’ensemble des facteurs de pollution – notamment électromagnétiques – entraînent aujourd’hui des dysfonctionnements qu’une alimentation saine ne réussit pas, à elle seule, à réguler.

En fait, les règles à appliquer pour se passer de supplémentation sans risque consisteraient ni plus ni moins à vivre comme le paysan du 19ème siècle, non seulement avec le bon air, l’exercice physique et l’alimentation saine, mais surtout loin de toute forme de pollution et de stress.

De nos jours, le problème des carences nutritionnelles ne se situe donc pas uniquement dans cette malnutrition des pays riches, encouragée par la nourriture des fast food et des boites de conserves.

Même s’il y contribue, ce n’est pas un déficit en « apports quotidiens conseillés » qui est à l’origine de la plupart de cas d’allergie, d’insomnie, de nervosité ou d’anxiété, si fréquents dans nos cités.

Qu’est-ce alors ?

Eh bien par exemple les ondes et autres champs électromagnétiques qui émanent de votre matériel informatique et des fils électriques qui détruisent votre sérotonine et votre mélatonine en se moquant bien de la qualité de votre alimentation.

Autre exemple : le stress des transports, du travail et du manque de temps qui avale des quantités gigantesques de vitamines C et B6, de magnésium, de zinc, etc., et cela même si vous mangez bio.

C’est donc à cause des conditions de vie, tout à fait particulières, du monde moderne que la complémentation est devenue indispensable à toute personne attentive à sa santé.

De toutes manières, rares sont ceux qui peuvent se dire véritablement en bonne santé ; et si quelqu’un a une hérédité cardiovasculaire et a besoin de Coenzyme Q10, à moins qu’il préfère avaler trois kilos de sardines crues par jour, le mieux pour lui est tout de même d’avoir recours à la supplémentation.

Pour découvrir Le secret des élixirs anciens de Jean-baptiste Loin
http://reponsesbio.com/Templates/squeeze-elixirs.html

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition