Archives par mot-clé : bien etre

Mincir avec le regime Paléo.

Le régime paléolithique (alimentation paléo) a déjà changé la vie de milliers de personnes ! Ce livre vous guidera pas à pas dans ce nouveau style de vie.
Vous voulez faire un essai avec le paléo ?
Vous êtes perdu et ne savez pas par où commencer ?
Prenez le contrôle de votre santé et de votre image en un mois avec le régime Paléo.

DECOUVREZ LA METHODE ICI.

Mincir avec plaisir – Perdez 7 kilos 2 mois!

J’ai eu une enfance et une adolescence heureuses ; j’étais sportive, gaie, bonne élève. Je me suis mariée à 21 ans avec un gars formidable et peu après est né mon premier enfant, un fils : Nicolas.
Vous pensez bien que ce fut une grande joie, mais toute occupée par ce bébé, je dois dire que j’ai un peu mis de côté ma propre personne.
Alors insensiblement, petit à petit, sans vraiment y prendre garde, j’ai commencé à prendre quelques kilos. Il faut dire que pendant ma grossesse, j’avais arrêté de fumer car on sait bien que ce n’est pas bon pour le bébé si on fume ; et quand il est né, j’avais une bonne dizaine de kilos de plus qu’avant.
Je ne m’en suis pas inquiétée sur le moment, pensant qu’ils allaient disparaître avec le temps. Mais hélas, c’est le contraire qui s’est produit. Après la naissance de ma fille Caroline, trois ans plus tard, je pesais 21 kilos de trop par rapport à mon poids idéal. Et ensuite, je suis montée jusqu’à 30 !
81 kilos ! Parfois, je me demande comment j’ai pu me laisser envahir à ce point mais voila ce qui arrive lorsqu’on s’occupe exclusivement des autres et pratiquement jamais de soi-même. Sans doute que vous me comprenez, n’est-ce pas, surtout si c’est votre cas à vous aussi.
Bien sûr, je remarquais à l’époque que mes amis, certains membres de ma famille ou mes collègues de travail – en fait bien des personnes qui m’avaient connue mince avant mes grossesses – me regardaient avec un peu de compassion et que mon adorable mari était un peu moins empressé à mon égard.
Mais le vrai déclic, c’est mon fils qui me l’a donné.
Un soir, à la maison – il avait six ans à l’époque – il m’a demandé de ne plus venir l’attendre à la sortie de l’école, mais plutôt deux pâtés de maisons plus loin afin d’éviter les réflexions de ses camarades à propos de la silhouette de sa maman.
Ils me surnommaient « La grosse » et mon fils en souffrait énormément.
Waouh ! Ça vous fiche un coup, vous savez.
Mais ça vous fait aussi réfléchir. Heureusement, je n’ai jamais perdu mon caractère de battante si bien que j’ai décidé sur-le-champ de m’attaquer au problème.
J’ai commencé par cacher mon corps sous des vêtements très amples et bien entendu j’ai suivi quelques régimes à la mode, j’ai collé sur moi quelques patches soi-disant amincissants et j’ai avalé une belle quantité de pilules-miracles. J’ai aussi essayé des coupe-faim : l’horreur ! J’ai même suivi pendant quelques mois des réunions d’entraide pour personnes en surpoids.
Avec le résultat que vous pouvez imaginer : effet yoyo dans le meilleur des cas, sinon rien du tout. Il n’y avait que mes économies qui devenaient de plus en plus minces, mais pas moi.
Après toutes ces déceptions, j’ai donc décidé de faire appel au corps médical. Mais mon médecin (un très brave homme bien sûr, mais qui en était resté à des conceptions anciennes) m’a prescrit un régime très contraignant (c’est sûr que si on arrête de manger, on maigrit). Puis il m’a parlé d’opération chirurgicale pour réduire le volume de mon estomac – ou d’anneau gastrique, je ne sais plus exactement – et de liposuccion.
Alors là, c’était le summum. Je suis sortie en pleurs de son cabinet, mais avec la rage au cœur et bien décidée à trouver une autre solution.
Et je l’ai trouvée, heureusement.
C’est là que j’ai constaté qu’il ne faut jamais lutter contre son corps. Surtout ne jamais l’affamer. Bien au contraire, il faut le comprendre afin de l’amener en douceur à mincir d’une manière naturelle tout en améliorant sa santé.
Je vais tout vous expliquer et vous allez voir que vous aussi, vous pouvez en faire autant, mais sachez déjà que pendant les deux premiers mois de sa mise en œuvre, j’ai perdu 7 kilos et j’ai continué de perdre petit à petit, d’une manière raisonnable.
Depuis quelques années maintenant, j’ai retrouvé non pas ma taille de jeune fille mais une silhouette agréable et je sais que je la maintiendrai ainsi pour toujours.
Je peux remettre des vêtements qui me mettent en valeur, mes enfants insistent pour que je vienne avec eux à la piscine et même mon mari me regarde différemment (je vous passe les détails).
Comme vous vous en doutez, dès que j’ai commencé à redevenir mince, j’ai été bombardée de questions par mes amis – hommes et femmes – qui auraient bien voulu faire comme moi et qui voulaient connaître mes secrets car beaucoup d’entre eux (peut-être comme vous) avaient déjà essayé pas mal de choses et désespéraient de trouver un jour une solution à leur problème de surpoids.
Alors devant leur insistance et l’abondance de leurs questions, j’ai rédigé un petit résumé sur trois feuilles de papier dont j’ai fait des photocopies que je leur ai données.
Hélas, mauvais calcul car cela m’a valu dix fois plus de questions de leur part !
J’ai donc décidé de tout consigner dans un livre, cette fois-ci avec tous les détails nécessaires et à jour avec les découvertes les plus récentes, notamment en ce qui concerne la nutrition. Il ne s’agit pas de régime, rassurez-vous (je connais, j’ai déjà donné) mais plutôt d’une manière de reprendre le contrôle de soi et de sa vie. Cela passe donc entre autre par l’alimentation, bien entendu

DECOUVREZ LA METHODE ICI.

Le pouvoir de l’autosuggestion de pensées positives.

Cet article vous aide à vous ré approprier la force secrète des pensées positives dans la réalisation de vos projets de vie.
La prospérité et la richesse en réalité, commencent sous forme de pensée.
İl est donc primordial, que vous appreniez le type de pensée que gardent les hommes prospères et riches dans leur mémoire et dont ils nourrissent leur subconscient avec.
C’est la Force secrète de l’autosuggestion de pensées positives et constructives
Élaborez à votre tour une liste d’affirmations positives en rapport à votre projet de vie, puis, vous devez vous répéter régulièrement et avec émotion, ces affirmations positives et votre brûlant désir de manifester la prospérité, d’attirer de l’argent et les autres biens matériels et spirituels dans votre vie.
À force de répéter tout le temps ces affirmations à vous-mêmes et avec plein d’émotion, votre subconscient enregistre votre désir et vous met en communication avec l’Intelligence Infinie qui ordonnera tout, pour la réalisation de votre projet de vie.
C’est clair que votre raison va chercher à vous démotiver, vous ne devez donc pas la suivre. Il vous faut avoir la foi des enfants, comme carburant à votre désir brûlant. La foi est l’ingrédient qu’il faut pour que vos affirmations se manifestent dans votre monde réel. Il faut donc que vous ayez foi en ce que vous affirmez.
Il faut bannir de votre cœur tout doute. Ne cherchez pas à comprendre comment votre désir va se manifester. Croyez tout simplement que d’une façon ou d’une autre, il y a des forces invisibles qui vont travailler pour vous, comme si le monde est à votre commande et permettre la manifestation de votre désir dans votre monde réel.
C’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de sentir comme si votre désir s’est déjà accompli.
C’est capital de générer en vous-même cette émotion et sentiment. D’où l’importance de terminer vos affirmations par ‘un grand merci au Grand Architecte Suprême’, à Dieu le Maître de toute circonstance. C’est une façon de lui exprimer toute votre Gratitude pour tout ce qu’il a déjà permis dans votre vie.
Une attitude de gratitude de tout instant, est l’une des clés pour l’arrivée de torrents de bénédictions dans votre vie.
En remerciant Dieu pour ces bienfaits et bénédictions dans votre vie, vous ouvrez la voie à l’arrivée d’autres bénédictions et bienfaits dans votre vie.
Ces affirmations aident à reprogrammer votre subconscient par le biais de cette technique, en ne lui envoyant que des pensées positives, en rapport à ce que vous voulez manifester dans votre vie de noble.
Commencez cette nouvelle pratique, et votre vie va changer pour le meilleur.

Comment apporter plus d’oxygène à votre sang .

Comment apporter plus d’oxygène à votre sang
Lorsque vous gonflez votre cage thoracique, l’air pénètre dans vos poumons. Cet air frais est composé de près de 21 % d’oxygène, mais, après s’être mélangé à l’air « vicié» de vos poumons, il atteint
les alvéoles et ne contient plus qu’environ 14,5 % d’oxygène.
Nous avons environ 750 millions d’alvéoles. Ces sacs
minuscules permettent à l’air d’entrer en contact avec une double <
membrane très fine sur une surface totale étonnante, de la taille
d’un petit immeuble urbain. De l’autre côté de cette membrane,
le sang coule dans les vaisseaux capillaires pulmonaires. Du fait
que la pression de l’oxygène situé dans les alvéoles est deux fois
et demie plus importante que la pression de l’oxygène de ce sang
veineux, les molécules d’oxygène diffusent à travers la men
brane et dans vos globules rouges.
Votre système respiratoire améliore sa capacité d’apporter <
de l’air frais à votre sang. Ce phénomène implique plusieurs
transformations : le diaphragme devient plus grand et plus fort
et les autres muscles respiratoires plus puissants et plus souples
si bien que vos poumons peuvent augmenter de volume et se
contracter davantage, permettant à un volume d’air plus
important de pénétrer dans les poumons. Le tissu alvéolaire se
développe, les alvéoles sont plus nombreuses et l’oxygène diffuse
ainsi plus facilement dans le sang.
Les physiologistes ont montré qu’un coureur inspire six fois
plus d’oxygène que son sang ne peut en transporter. Bien que
cela soit certainement vrai d’un point de vue technique, c’est
une mince consolation pour vous lorsque vous haletez. On pense
que cette respiration supplémentaire est nécessaire à l’élimina
tion des déchets. Les physiologistes pensent que certains exercices
sont si intenses que le sang quitte les poumons en ne transportant
qu’une charge incomplète d’oxygène. Si vous êtes de ceux qui
essaient tout ce qui pourrait les améliorer, vous essaierez de
développer votre ventilation.
De nombreux entraîneurs et coureurs pensent qu’on n’a pas
besoin de faire d’efforts pour respirer convenablement puisque
la quantité d’air respirée est automatiquement réglée par les
besoins de l’organisme. Ce processus est le résultat complexe des
effets de l’oxygène, du dioxyde de carbone, de l’acidité de votre
sang et de mécanismes nerveux.

Ben Kamel auteur de nombreux livres sur la remise en forme et la musculation.
Si vous souhaitez en savoir plus veuillez visiter le site
http://www.comment-se-muscler.com

Source: http://www.contenulibre.com/64-exercice