Archives par mot-clé : motivation

Le pouvoir de l’autosuggestion de pensées positives.

Cet article vous aide à vous ré approprier la force secrète des pensées positives dans la réalisation de vos projets de vie.
La prospérité et la richesse en réalité, commencent sous forme de pensée.
İl est donc primordial, que vous appreniez le type de pensée que gardent les hommes prospères et riches dans leur mémoire et dont ils nourrissent leur subconscient avec.
C’est la Force secrète de l’autosuggestion de pensées positives et constructives
Élaborez à votre tour une liste d’affirmations positives en rapport à votre projet de vie, puis, vous devez vous répéter régulièrement et avec émotion, ces affirmations positives et votre brûlant désir de manifester la prospérité, d’attirer de l’argent et les autres biens matériels et spirituels dans votre vie.
À force de répéter tout le temps ces affirmations à vous-mêmes et avec plein d’émotion, votre subconscient enregistre votre désir et vous met en communication avec l’Intelligence Infinie qui ordonnera tout, pour la réalisation de votre projet de vie.
C’est clair que votre raison va chercher à vous démotiver, vous ne devez donc pas la suivre. Il vous faut avoir la foi des enfants, comme carburant à votre désir brûlant. La foi est l’ingrédient qu’il faut pour que vos affirmations se manifestent dans votre monde réel. Il faut donc que vous ayez foi en ce que vous affirmez.
Il faut bannir de votre cœur tout doute. Ne cherchez pas à comprendre comment votre désir va se manifester. Croyez tout simplement que d’une façon ou d’une autre, il y a des forces invisibles qui vont travailler pour vous, comme si le monde est à votre commande et permettre la manifestation de votre désir dans votre monde réel.
C’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de sentir comme si votre désir s’est déjà accompli.
C’est capital de générer en vous-même cette émotion et sentiment. D’où l’importance de terminer vos affirmations par ‘un grand merci au Grand Architecte Suprême’, à Dieu le Maître de toute circonstance. C’est une façon de lui exprimer toute votre Gratitude pour tout ce qu’il a déjà permis dans votre vie.
Une attitude de gratitude de tout instant, est l’une des clés pour l’arrivée de torrents de bénédictions dans votre vie.
En remerciant Dieu pour ces bienfaits et bénédictions dans votre vie, vous ouvrez la voie à l’arrivée d’autres bénédictions et bienfaits dans votre vie.
Ces affirmations aident à reprogrammer votre subconscient par le biais de cette technique, en ne lui envoyant que des pensées positives, en rapport à ce que vous voulez manifester dans votre vie de noble.
Commencez cette nouvelle pratique, et votre vie va changer pour le meilleur.

Mettez la loi de l’attraction à votre service.

« Je vais bien, tout va bien. Je suis gai, tout me plaît ». Vous vous souvenez de cela, il y a quelques années déjà ? Ou encore, et pourquoi pas « Akunamatata (pas de soucis) » dans le roi Lion. Quand quelque chose ne va pas, on a tendance à essayer de trouver un mot, un geste, une phrase, qui va nous remettre sur les rails.
Et c’est une bonne chose. Mais ce n’est pas suffisant, car, si, tout au fond de vous, vous continuez à vous lamenter sur votre triste sort, rien ne changera dans votre vie. Ceci, c’est simplement en réponse à la loi d’attraction. Il ne s’agit pas simplement de dire que tout va bien, pour que cette loi agisse de la sorte, encore faut-il que vous ressentiez réellement ce que vous dites.
Certains pensent qu’utiliser la loi d’attraction, c’est simplement prononcer une phrase positive, la répéter, la répéter encore et encore (ça, c’est plutôt la méthode Coué)… Et, quand ils voient que rien ne change, alors, ils disent que la loi d’attraction ne fonctionne pas et que tout ça, ce sont des balivernes. Sauf que les choses ne sont pas aussi simples que ça.
Penser positif, c’est le premier pas, la première marche d’un escalier qui va vous conduire à votre but. Quand vous montez un escalier, vous ne vous retrouvez pas directement sur le palier du premier étage, il vous faut monter les marches les unes après les autres, non ? Atteindre un but dans la vie est finalement assez comparable. Donc, vous voilà sur la première marche et vous vous étonnez de ne pas être déjà arrivé au premier étage. Tiens donc ! Pensez à lever un pied et à le poser sur la seconde marche et ainsi de suite jusqu’à vous retrouver sur le palier. Chaque pensée négative que vous allez avoir vous fera redescendre d’une ou de plusieurs marches suivant l’intensité et l’importance que vous voudrez bien accorder à ces pensées négatives. Vous comprenez à quel point vous vous sabotez en continuant à penser de manière négative ?
Pour utiliser la loi d’attraction, la première chose à faire, c’est déjà de déterminer un objectif, un but, un rêve que l’on désire par-dessus tout.
Ensuite, pour monter sur la première marche, il sera important d’exprimer cet objectif de façon POSITIVE et bien entendu d’y croire. Si déjà à ce stade, vous n’y croyez pas, vous resterez au pied de l’escalier et vous risquez même de vous en éloigner. Imaginons que votre objectif est de gagner le gros lot au loto. Un objectif fou non ? Soit, soyons fous. Donc, vous décidez, au pied de votre escalier, que vous allez gagner le gros lot. Vous avez exprimé cet objectif de façon totalement positive, vous levez donc le pied pour le poser sur la première marche et là, vous vous dites « pfff de toute façon, je ne gagnerai jamais au loto », « je n’ai pas suffisamment de chance pour gagner au loto », « gagner au lot, c’est pour les autres »… Eh bien là, je peux vous dire, non seulement, que vous ne poserez pas le pied sur cette première marche, mais que vous allez certainement reculer et reculer encore. Et finalement, vous aurez ce à quoi vous pensez le plus, c’est-à-dire que vous ne gagnerez pas au loto.
Comme vous pouvez le constater, la loi d’attraction, ça marche vraiment. Utilisez-la pour vous et non contre vous !
Jean-Marc Gros
Éditeur et Coach.

Comment vous débarrasser du stress et de l’anxiété.

Combien d’heures pensez-vous qu’il a fallu au stress et à l’anxiété pour plonger cet ancien chef de rayon.

Nicolas P. sait qu’il est stressé et anxieux.

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y faisait pas vraiment attention, même si tout le monde lui disait que ce serait bien qu’il “déstresse” un peu.

Disons qu’il essayait de vivre plus ou moins bien avec son stress, et à l’entendre, il ne s’en sortait pas trop mal.
Mais dans quelques heures, Nicolas va devoir reconsidérer la question…
Une véritable descente aux enfers
En ce matin du 26 mai 2007, Nicolas vient de se réveiller, et il découvre avec horreur que non content d’avoir une douleur terrible dans le bas du dos, ses ongles et ses lèvres sont devenus violets, et il se rend compte surtout que c’est tout son corps, pour finir, qui lui fait un mal de chien !
Il grelotte comme un fou, essaye tant bien que mal de se lever, mais la douleur est tellement atroce qu’elle lui arrache des cris à chaque mouvement.
Au bout de 15 minutes de lutte, n’en pouvant plus, il appelle le 115…
Il lui faudra près de 10 minutes pour arriver à se traîner jusqu’à la porte d’entrée pour ouvrir aux secours…
C’est pas vraiment “sympa” de se réveiller avec une telle douleur…
Constater en plus que tout votre corps vous fait un mal de chien à chaque mouvement n’est pas vraiment fait non plus pour vous redonner le moral…
Mais quand 6 heures plus tard, on vous annonce que vous avez 2 vertèbres qui sont devenues comme une éponge, que vous avez contracté une septicémie doublée d’une méningite et qu’on va être obligé de vous mettre dans le coma pour tenter de vous sauver, là, vous vous demandez ce que vous avez fait pour mériter ça…
C’est pourtant ce qui est arrivé à Nicolas, qui s’est retrouvé avec une infection généralisée causée par un streptocoque de classe C, un truc très rare qui s’est immiscé dans son organisme à cause… d’une dent.
Ca peut vraiment arriver des trucs pareils ?
Hé oui ! Ca arrive, et ça arrive même très souvent si on en croit les médecins.
Bon, ce n’est pas toujours aussi grave que ça.
Mais ça ne finit pas non plus aussi bien que pour le triste héros de cette histoire.
Parce qu’après 6 jours de coma, 50 jours d’hôpital et 5 mois de rééducation, Nicolas P. se porte à nouveau bien, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a eu une peur bleue…
D’autant que les médecins lui ont dit que c’était dû à 99% à cause… du stress !
Comment est-ce possible ?

DECOUVREZ LA METHODE ICI.

Réveiller la passion en vous.

Réveiller la passion en vous

Vous vous positionner en ce début d’année en fonction de résolutions, de planification de réalisations par des objectifs spécifiquement écrits. Mais, que faites-vous de la passion qui vit en vous? Osez-vous la regarder et mettre en jeu pour qu’elle se réalise dans l’année 2009?

« Ce que nous désirons réellement et ce que nous pensons que nous désirons sont bien souvent aux antipodes. » écrit Rick Jarow dans son livre Trouver sa passion. Prenez le temps de relire cette citation en toute objectivité. Permettez-vous un recul entre ce que vous pensez désirer et ce qui vous passionne réellement à un tel point que votre vie prendrait un sens profond propre à vous, à votre être.

Vous avez comme la majorité des gens le réflexe de désirer ce qui est connu dans notre société par l’atteinte de différents biens et avoirs suite à la réalisation d’objectifs de travail. Mais, votre travail vous passionne-t-il au point de vous surpasser? Vivre de votre passion ne demandera pas un effort de dépassement. Vivre de votre passion, vous transportera naturellement à donner le meilleur de vous-même sans effort, car vous sentez vous réaliser pleinement.

Réveiller la passion en vous, impliquera un certain effort de prise de conscience de ce que vous êtes. Il vous faudra vous défaire de certains conditionnements sociaux ou familiaux. C’est le prix à payer. Cette prise de conscience appellera un lâcher-prise dont une certaine sécurité fictive que votre travail actuel vous semble vous procurez.

Vous avez le choix de réveiller cette passion en vous en ce début d’année ou de poursuivre sur une dose de frustration que votre travail vous apporte ou de tenter de réaliser des désirs ne correspondant pas tout à fait à ce que vous êtes réellement.

La première phase d’éveil de la passion est d’être à votre écoute par un regard sur votre être, sur les événements de votre vie et sur votre environnement proche, tous des éléments qui se placent quotidiennement sur votre route. Prenez-vous le temps de vous écouter, réellement, ou suivez-vous la parade des désirs connus par tous?

La deuxième phase est de vous approprier votre passion, votre véritable élan de vie, celui qui vous fait vibrer. Et vous savez quoi? Il est possible d’en vivre, de gagner sa vie et même de vivre d’abondance et de prospérité. Sauf, qu’il vous faut passer du désir de vivre de votre passion à la réalité. Il vous faut le courage de tester sur le terrain la réalisation de votre passion.

La troisième phase repose sur votre propre pouvoir. Le pouvoir de vous accepter, de vous écouter, de reconnaître votre passion et de lui donner vie. Ce pouvoir ne se concrétise pas par un coup de tête, mais par un alignement sur votre passion et de vous donner les moyens, le temps de tout mettre en œuvre.

Le réveil de votre passion se met en place par une prise de conscience profonde de ce qui vous fait le plus vibrer, d’écouter cette vibration en vous créée par votre passion endormie, de reconnaître la synchronicité de personnes et d’événements sur votre route. Cette forme de démarche neutralisera les faux désirs, les désirs en vous pour répondre aux autres et non à vous-même. Une passion n’est pas un ensemble de désirs. Elle est plus grande que le rêve. Elle est votre élan d’être, votre élan de vie.

Yves Beaudry est auteur, conférencier et formateur orienté sur la réalisation de soi et sur le développement d’un leadership créatif et visionnaire. Il y consacre son temps et ses énergies dans une quête permanente à la passion de son être dans l’ici et maintenant.

www.autempspresent.ca

Source: http://www.contenulibre.com/75-spiritualite